COVID-19 – Est-ce que je peux venir en France ?

Des mesures sanitaires s’appliquent à tous les voyageurs avant le départ et à l’arrivée sur le territoire français. De plus, des restrictions d’accès au territoire français existent en fonction du pays de provenance des voyageurs.

Les conditions de votre venue en France seront différentes selon le pays où a débuté votre voyage et selon votre statut vaccinal.

Dans tous les cas les restrictions habituelles de voyage s’appliquent (visa, durée de séjour, etc).

Des règles spécifiques s’appliquent aux transporteurs routiers.

Vous arrivez d’un pays/territoire de la liste « verte »

Pays « verts » : pays ou territoires connaissant une circulation négligeable ou modérée du virus, en l’absence de variant préoccupant émergent. Il s’agit des pays de l’espace européen : États membres de l’Union européenne ainsi que Andorre, l’Islande, le Liechtenstein, Monaco, la Norvège, Saint-Marin, la Suisse et le Vatican. S’y ajoutent les pays et territoires suivants : l’Afrique du Sud, l’Albanie, l’Angola, Antigua-et-Barbuda, l’Arabie Saoudite, l’Argentine, Aruba, Azerbaïdjan, les Bahamas, le Bahreïn, le Bangladesh, Barbade, le Belize, le Bénin, la Bolivie, Bonaire, Saint-Eustache et Saba, la Bosnie-Herzégovine, le Botswana, le Bhoutan, le Burkina Faso, le Burundi, le Brésil, le Cambodge, le Cameroun, le Canada, Cap Vert, le Chili, la Colombie, les Comores, le Congo, la Côte d’Ivoire, la Corée du Sud, le Costa-Rica, Cuba, Curaçao, Djibouti, l’Égypte, les Émirats arabes unis, l’Équateur, Eswatini, les États-Unis, l’Éthiopie, les Fidji, le Gabon, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée équatoriale, la Guinée Bissau, Grenade, le Groënland, le Guatemala, le Honduras, Hong-Kong, les Îles Féroé, l’Île Maurice, les Îles Salomon, les Îles Turques-et-Caïques, les Îles Vierges britanniques, les Îles Vierges des États-Unis, l’Inde, l’Indonésie, l’Irak, la Jamaïque, le Japon, la Jordanie, le Kazakhstan, le Kenya, Kiribati, le Kosovo, le Koweït, le Laos, le Lesotho, le Liban, le Libéria, la Macédoine du Nord, Madagascar, la Malaisie, le Malawi, les Maldives, le Maroc, la Mauritanie, le Mexique, la Moldavie, la Mongolie, le Monténégro, Montserrat, le Mozambique, Myanmar (ex-Birmanie), la Namibie, le Népal, le Nicaragua, le Niger, le Nigeria, la Nouvelle-Zélande, Oman, l’Ouganda, le Pakistan, le Panama, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Paraguay, le Pérou, les Philippines, Porto-Rico, le Qatar, la République démocratique du Congo, la République dominicaine, le Royaume-Uni, le Rwanda, Saint-Christophe-et-Niévès, Saint-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, le Salvador, les Samoa, Sao Tomé-et-Principe, le Sénégal, la Serbie, les Seychelles, le Soudan, le Soudan du Sud, le Sri Lanka, Taïwan, la Tanzanie, le Tchad, le Timor oriental, le Togo, la Tunisie, la Turquie, Trinité-et-Tobago, l’Ukraine, l’Uruguay, le Vanuatu, le Venezuela, le Vietnam, la Zambie et le Zimbabwe..

La République de Moldavie fait partie de la liste des pays en liste "verte".

Si vous êtes vacciné, vous devez présenter :

  • une preuve de vaccination. Celle-ci ne sera valable qu’à la condition qu’elle permette d’attester la réalisation d’un schéma vaccinal complet, soit :
    • plus de 4 semaines après l’injection pour les vaccins à une dose (Johnson&Johnson) ;
    • plus de 7 jours après la deuxième injection pour les vaccins à deux doses reconnus par l’agence européenne des médicaments (EMA) (Pfizer/Comirnaty, Moderna, AstraZeneca/Vaxzevria/Covishield) ou plus de 7 jours après l’injection si vous êtes rétabli de la Covid-19 (dans ce cas, une seule injection est nécessaire) ;
    • plus de 7 jours après un rappel avec une dose d’ARNm (Moderna ou Pfizer) après toutes les doses d’un vaccin autorisé par l’OMS mais non reconnu par l’EMA.

Depuis le 1er février 2022, pour que leur schéma vaccinal reste reconnu comme complet, les personnes de dix-huit ans et un mois ou plus souhaitant entrer sur le territoire national doivent avoir reçu une dose de vaccin à ARN messager complémentaire au plus tard 9 mois suivant l’injection de la dernière dose requise.

Si vous n’êtes pas vacciné :

Vous devrez présenter, avant l’embarquement, à la compagnie de transport et aux autorités de contrôle à la frontière :

- soit le résultat négatif d’un test PCR de moins de 72 heures ou d’un test antigénique de moins de 48 heures avant le départ (départ du premier vol en cas de correspondance) ;
- soit un certificat de rétablissement (résultat positif à un test PCR ou antigénique réalisé plus de onze jours et moins de six mois auparavant - ce certificat n’est valable que pour une durée de six mois à compter de la date de réalisation de l’examen ou du test).

Les enfants de moins de 12 ans sont dispensés de ces formalités.

NB : Les mineurs de plus de 12 ans non vaccinés accompagnant leurs parents vaccinés doivent présenter le résultat négatif d’un test PCR de moins de 72 heures ou d’un test antigénique de moins de 48 heures avant le départ (départ du premier vol en cas de correspondance).

À défaut de présentation de ces documents, l’embarquement sera refusé et vous serez reconduit à l’extérieur des espaces concernés.

Vous pouvez également consulter le site du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Pour plus d’informations sur le passe sanitaire, obligatoire pour accéder à certains établissements en France, vous pouvez consulter le site https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A15556

Dernière mise à jour le : 1er avril 2022