La France dit non à l’antisémitisme

Anonymes et politiques se sont rassemblés ce mardi 19 février en grand nombre, à Paris comme dans une soixantaine de villes françaises, pour protester contre l’antisémitisme. Politiques, représentants des cultes ou anonymes, arborant parfois des pancartes « Ça suffit ! », ces dizaines de milliers de Français répondaient à l’appel de 54 formations - 22 partis politiques et 32 associations et syndicats, avec un mot d’ordre : « Non, l’antisémitisme, ce n’est pas la France ! ».

Dernière mise à jour le : 20 février 2019
Retour en haut